.

Pour tout savoir sur les dents, les prothses dentaires, la carie ou les implants.

assurance santé, mutuelle, mutuelle complémentaire, assurance dentaire, assurance mutuelle complémentaire
assurance santé, mutuelle, mutuelle complémentaire, assurance dentaire, assurance mutuelle complémentaire
Site gratuit pour la transmission des connaissances actuelles de la dentisterie destin au grand public et aux professionnels.

1024x768 pixels 256 couleurs


Communication Dentaire



Le remboursement des soins dentaires en France est bas sur la nomenclature gnrale des actes professionnels de la scurit sociale (n.g.a.p.). Ce texte indique les cotations de tous les actes de sant des mdecins, kinsithrapeutes, sage-femmes, chirurgiens-dentistes etc. ce texte est trs ancien (1972 !).Depuis les progrs mdicaux ont t nombreux et la scurit sociale freine des quatre roues pour rembourser les nouvelles techniques. D'o l'existence de nombreux actes, mdicaments, techniques chirurgicales non rembourss. Il s'ensuit une dchance du systme de sant en France et par la suite un dclin de la renomme de la mdecine franaise dans le monde entier. Le but non avou de la scurit sociale est de ne plus participer aux remboursements de sant, on favorise donc tous les gaspillages, lourdeurs administratives, dcisions de sant dlirantes etc. par exemple, des campagnes publicitaires forts budgets pour ne pas gaspiller les mdicaments, pour ne pas prendre d'antibiotiques tout bout de champs, alors que les dpenses rduire ne se trouvent pas l. La scurit sociale continue d'employer des "fonctionnaires" payer ne rien faire ou presque, Continue d'entretenir d'immenses btiments dont elle est propritaire mais qui ne se justifient plus! continue de faire imprimer des tas de formulaires inadapts, met en place de la carte vitale qui ne permet mme pas d'avoir un historique des soins effectus, Tente de pallier cela avec le lancement grand frais d'un carnet individuel de sant prsenter chaque consultation: chec retentissant et coteux! (70 millions d'exemplaires) Ne lutte pas contre la main mise des laboratoires pharmaceutiques sur les prescriptions! Laquelle a t un petit peu diminue par la mise en place des mdicaments gnriques. Il faut savoir que le prix d'un mdicament inclut la publicit de ce mdicament, les frais occasionns par les visiteurs mdicaux et trs peu pour le produit lui-mme! D'o le dclassement de nombreux mdicaments, toujours dans le but de se retirer des remboursements potentiels. Imaginez un garagiste chez qui vous venez en consultation et qui vous prescrit une Porsche parce qu'il a t visit rcemment par un visiteur automobile qui lui a vant le produit Porsche! Abordons maintenant le chirurgien-dentiste il faut savoir que le prix actuel pay un chirurgien dentiste qui respecte la nomenclature pour une extraction dentaire est de moins de 15 ceci videmment indpendamment du temps pass extraire la dent. Comment un tel systme peut tre viable? Le chirurgien dentiste doit utiliser pour codifier les actes effectus plus de dix coefficients avec donc plus de dix valeurs diffrentes, cela induit une complexit trs grande qui fait que l'assur social n'est pas en mesure de comprendre le prix pay et les remboursements perus! Imaginons simplement un paiement la dure de travail, comme un prix de main d'uvre, ce serait tellement plus simple et l'assur social comprendrait le montant pay au vu du temps pass. De plus pour un professionnel de sant libral son activit pour ne pas tre dficitaire doit tre au-dessus du seuil de rentabilit qui se chiffre en euros par heure de telle sorte que les actes rputs non rentables car le prix horaire peru est infrieur au seuil de rentabilit sont abandonns le plus souvent par les chirurgiens dentistes Pour exemple : L'extraction dentaire est oriente vers un cabinet de stomatologie ou vers l'hpital, ce qui se solde en final par une dpense suprieure pour la scurit sociale et le patient puisque le Stomatologiste est un mdecin spcialiste qui a le droit de pratiquer des honoraires libres ! Dans le cas de la stomatologie hospitalire cela va encore plus loin puisqu'une intervention se solde la plupart du temps par une " hospitalisation " qui permet de facturer une journe d'hospitalisation alors que l'intervention dure rarement plus d'une heure et que le patient est dj sorti de l'hpital. Trouvez-vous normal qu'une consultation chez le mdecin durant 15 minutes soit paye au mme tarif qu'une consultation de trois quarts d'heure? De plus en plus nous arrivons un systme de soins plusieurs vitesses et plusieurs qualits. Les riches seront mieux soigns que les pauvres! Dans ce systme surgit le phnomne mutuelle complmentaire grand gagnant de cette volution et il est maintenant indispensable d'en avoir une pour pallier aux manquements de plus en plus nombreux de la scurit sociale! Ces mutuelles sont des commerants et il ne faut pas hsiter les mettre en concurrence! Le critre rvlateur tant la couverture des frais dentaires et d'optique qui montre une trs nette insuffisance de prise en charge par la Scurit Sociale. Les contrats d'assurance mutuelle complmentaire sont eux aussi insuffisants. Avec ces tarifs de contrats on arrive au maximum un taux de remboursement de 400 % du TC. Ce qui ne veut pas dire que si vous payez 100 on vous remboursera 400 ! Mais qu'on vous remboursera 4 fois le tarif tabli par la Scurit Sociale (qui s'appelle tarif de convention : TC) pour l'acte mdical que vous avez eu. Exemple TC couronne mtallique 107.47 Sur ce TC vous n'aurez de remboursement Scurit Sociale que 70 % soit : 75,23 Et si votre contrat mutuelle prvoit 400 % de remboursement TC 429,88 Soit un remboursement total de 505,11 La Couronne ralise doit tre avec une armature mtallique sinon elle n'est pas prise en charge par la Scurit Sociale Le cot dpend du mtal utilis. 1- nickel-chrome : couleur acier. C'est la moins chre. Son prix de 330 500 . Attention aux allergies au nickel ! 2- mtal semi-prcieux : couleur or blanc. Un peu plus cher, de 400 600 , mais prfrable la premire, car elle ne contient pas de nickel. 3- mtal prcieux : couleur or. Si vous tenez absolument une couronne en mtal, c'est l'idal. Son prix de 400 700 . Couronne cramo-mtallique 500 1 200 . On voit le problme de sant publique se profiler l'horizon puisque : La Scurit Sociale prfre rembourser mieux une couronne mtallique contenant du nickel et inesthtique que de rembourser correctement des couronnes en cramo mtal qui sont esthtiques et non allergnes au mpris des dpenses de sant futures gnres par l'utilisation massive de Nickel dans les couronnes. On voit donc qu'une personne ayant une " bonne couverture mutuelle " sera tout de mme oblig de payer de sa poche pour la plupart des couronnes disponibles. Que dire du cas du Chmeur qui n'a comme assurance que la Scurit Sociale : La couronne la moins chre lui cotera dj 250 ! On voit d'autres problmes de sant publique se profiler l'horizon puisque : La Scurit Sociale propose par exemple le dpistage gratuit du cancer du sein 50 ans Le problme majeur est que : le pic d'apparition du cancer du sein se trouve entre quarante et quarante cinq ans. La Scurit Sociale veut donc bien dpister des personnes a 50 ans car celles qui ont dj eu leur cancer avant 50 ans sont peut tre dj mortes et donc ne cotent plus rien la Scurit Sociale ! Voir http://www.e-sante.fr/depistage-gratuit-cancer-sein-defaillances/actualite/616 Les diffrents gouvernements n'ont jamais essay de traiter correctement les problmes de dficit de la Scurit Sociale, ils se sont borns grer les dpenses de faon les minimiser au maximum sans s'occuper de notions de Sant Publique et de prvisions budgtaires long terme ! Cette politique a profit aux assurances mutuelles complmentaires qui ont pu par leurs bnfices ENORMES construire : des magasins d'optiques des cabinets dentaires des cliniques Cliniques ultra-modernes super quipes qui supplantent peu peu le milieu hospitalier public. Les Hpitaux publics ne trouvent plus de mdecins et sont obligs d'employer des mdecins roumains tchques tunisiens ou marocains qui acceptent de travailler dans des conditions difficiles car peu de personnel, matriel allant de plus en plus vers la vtust etc. etc. etc. Nous ne dcrions aucunement ces mdecins, mais il faut bien dire que lorsqu'un parent est mourant l'hpital et que l'on ne comprend pas ce que dit le mdecin qui le suit, comment ne pas tre outr.


Google



http://comdentaire.free.fr

pour retourner la page d'accueil cliquez ici







contenu du site/contents